Skip to content

Projet

S’ÉPANOUIR À TRAPPES-EN-YVELINES

LA PETITE ENFANCE

La petite enfance est un temps précieux du développement du très jeune enfant.

L’offre et la diversité de placement doivent suivre la demande des habitants.

Ouvrir une crèche (côté gare) avec 3 sections accueillant distinctement :

– des enfants de la ville

– des enfants porteurs de handicaps

– des enfants dont les parents sont en insertion professionnelle.

Maintenir et développer le nombre de bénéficiaires du dispositif Allocation mensuelle d’aide à la garde de l’enfant (AMAGE) qui permet de ramener au même coût la place d’un enfant gardé dans le secteur libre des assistants maternels que la place dans un établissement public.

L’ENFANCE ET L’ÉDUCATION SONT NOS PRIORITÉS

La municipalité a oeuvré durant tout le mandat pour la réussite de nos enfants. C’est la raison pour laquelle notre ville a obtenu le label « Cité éducative ». Il nous donne des possibilités d’actions et des moyens supplémentaires pour la jeunesse et la famille en ciblant des axes forts :

Le parcours de l’enfant et la persévérance scolaire.

La santé, le bien-être et le climat scolaire.

La parentalité.

Une offre éducative diversifiée et attractive pour la réussite de nos enfants

Maintien des Coups de Pouce en cours préparatoire et en classe grande section de maternelle.

Scolarisation des enfants le plus tôt possible dès 2 ans 1/2.

Lutte contre le décrochage scolaire.

Le dispositif un enfant-une tablette avec la gratuité pour l’accompagnement aux devoirs et au soutien scolaire individualisé sous la responsabilité des enseignants commence le 1er mars. Il sera complémentaire du contrôle des acquisitions actuellement réalisé.

Poursuite et augmentation des ateliers « philosophie », « savoir être », « fait religieux ».

Reconstruction de l’école Flaubert, rénovation et agrandissement de l’école Macé avec un centre de loisirs, construction d’une école maternelle rue Sémard.

La cuisine centrale de Trappes, reconnue au niveau départemental comme étant un exemple à suivre, sert en moyenne 3 200 repas. La composition des repas laisse une part importante aux produits bio (40 %) et locaux en circuit court.

La pesée mise en place a permis de fortement diminuer le gâchis alimentaire, avec le concours de la pesée mensuelle qui doit diminuer et la mise en place du tri sélectif en salle de restauration.

Les enfants sont très sensibles à cet enjeu.

La diététicienne de la ville éduque les enfants à l’apprentissage de l’équilibre et l’hygiène alimentaire.

JEUNESSE

40 % des habitants de Trappes ont moins de 25 ans.

La jeunesse est l’avenir de Trappes, mais aussi de la société dans son ensemble. À ce titre, nous nous devons de poursuivre les actions entreprises visant à accompagner les jeunes :

Susciter et aider à persévérer dans leur engagement.

Proposer une offre éducative hors temps scolaire.

Favoriser l’insertion professionnelle.

Accompagner à la recherche d’un contrat d’apprentissage (alternance).

Maintenir les espaces jeunes, le bureau information jeunesse ou encore la cyber-base qui aident et accompagnent les jeunes sur l’ensemble de leurs demandes. Une véritable politique jeunesse ne peut se conduire qu’avec eux et pour eux.

Pour continuer à amplifier nos actions, nous nous engageons à :

La création d’une maison de la jeunesse pour les 16 – 25 ans

Le développement de ce pôle structurant sera la porte d’entrée de tous les jeunes de la ville pour l’ensemble des besoins : emploi, logement, santé, loisirs, éducation, information, prévention, etc.

Le regroupement de cet ensemble de services dans un seul et unique lieu ressource constitue un besoin réel pour nos jeunes. Une consultation de la jeunesse sera proposée afin de recenser leurs besoins, attentes et envies.

La poursuite de la bourse aux projets jeunes

Bourse et accompagnement des jeunes dans la réalisation de projets de différentes natures (actions humanitaires, culturelles, sportives, écologique, professionnelle…) à titre individuel ou à l’occasion d’un projet collectif.

NOUS SOMMES AU SERVICE DE NOS SENIORS

4 000 personnes de plus de 60 ans habitent notre ville. Les besoins évoluent et la ville souhaite accompagner les seniors dans l’ensemble des parcours et des besoins. Nous nous engageons à :

La création d’une résidence autonomie et plurigénérationnelle

Construite dans la ZAC de l’Aérostat afin d’être au plus près des services et des commerces, elle comprendra des studios pour étudiants ou jeunes travailleurs et quelques petits appartements pour jeunes couples complétant l’offre résidentielle afin que ces seniors vivent dans un environnement dynamique.

Le transport des seniors

Conscients des difficultés rencontrées par un bon nombre de seniors pour se déplacer dans la ville, nous allons ouvrir un service de transport qui leur sera dédié, avec des trajets bien identifiés et des horaires adaptés.

Offre de bien-être culturel, sportif et de loisir

L’analyse des besoins et des désirs des seniors nous amène à orienter différemment l’offre de la ville : plus de danse, de spectacles, de sport, de musique et de théâtre.

LA CULTURE EST AU COEUR DE NOTRE PROJET

La culture, pierre angulaire de notre bien commun, se doit d’être présente au sein de la cité. Son évolution ne peut qu’être constante : l’école de musique et de danse, devenue conservatoire, acquiert du fait de sa progression un rayonnement national. 5 000 élèves et 10 000 habitants bénéficient de l’activité culturelle menée par la ville ; nous nous engageons à :

Conduire et consolider une programmation de qualité à la Merise.

Ambitionner et enrichir les projets culturels proposés à l’ensemble des publics (maîtrise de Trappes, opéra à l’école, scènes ouvertes pour les jeunes, spectacle pour tous à l’occasion des fête de la ville, des féeries de Noël, des diverses cérémonies, etc.).

Conserver la municipalisation des équipements culturels (Merise, Grenier à sel, Librairie le 1 000 feuilles).

Construire une salle des fêtes en remplacement de la salle Jean-Baptiste Clément.

Co-écrire un nouveau projet culturel pour la ville autour du théâtre et accueillir une compagnie en résidence.

La création d’un pôle culturel en centre-ville

Le Grenier à sel constitue à ce jour l’amorce de ce pôle. Il va être renforcé, d’une part par la mise en place du Musée numérique, porte ouverte sur la diversité des trésors de l’humanité, et d’autre part par l’ouverture de L’Étoile d’or : lieu de rencontre, d’échange, de partage, de restauration mais aussi d’une programmation éclectique (concerts, débats, théâtre forum, atelier philosophique, soirée dansante, etc.) ou pour simplement boire un verre entre amis.

LE SPORT POUR LE BIEN-ÊTRE DE TOUS

Notre ville a su s’adapter à la demande sportive et accompagner au mieux les associations et habitants dans les disciplines multiples qui sont pratiquées par les Trappistes. Nous ne comptons plus nos talents de renommée nationale, européenne ou mondiale. Pour autant, nous devons évoluer dans cette dynamique et aller plus loin encore.

Le Fonds d’aide et d’accès à la culture et au sport (FACS) mis en place par la ville de Trappes dès 2003 permet à de nombreux jeunes d’accéder à la pratique d’un sport de leur choix au sein de l’école municipale des sports ou de toutes associations sportives ; ce dispositif bénéficiant à 380 jeunes, il sera maintenu. C’est pourquoi nous nous engageons à :

 

La création d’un skate park

Les pratiques et les attentes évoluent. Pour répondre à la demande d’une partie des jeunes de la ville, nous nous engageons à répondre favorablement à la création d’une aire de skate park.

La poursuite de la rénovation des équipements sportifs de la ville

Quelles que soient les disciplines, un besoin régulier d’entretien est nécessaire pour que nos équipements continuent à être attractifs. C’est pourquoi, nous avons inscrit un certain nombre d’entre eux dans les projets de rénovations.

En particulier le stade Gravaud et le gymnase Gagarine.

Nous ferons construire une halle de sports dans le quartier Jean Macé et aménager un espace de sport et de loisirs autour du gymnase Rousseau reconstruit.

Au développement du sport handicap

 

La création d’une offre de sport santé à destination des seniors

Une ville dynamique et écologique

AMÉNAGEMENT – URBANISME

Trappes a bénéficié d’un effort constant de redynamisation de l’ensemble de ses quartiers.

Les transports, sa situation géographique, le renouvellement urbain, une ville pratique (marchés, écoles, commerces) sont autant d’éléments qui ont bénéficié ces dernières années d’une attention particulière dans notre action.

Nous nous engageons à :

La redynamisation du centre-ville

La ville s’est engagée à la redynamisation de son centre-ville et a reçu le soutien de l’État pour mener à bien cet objectif (dispositif Coeur de ville).

Cela signifie que, durant le mandat à venir, nous allons pouvoir :

Redonner au marché forain son attractivité initiale par une meilleure accessibilité et le cas échéant un nouveau positionnement.

Constituer un pôle culturel, un pôle de santé, et le maintien des équipements publics.

Redonner un nouveau souffle aux commerces des rues Jean Jaurès, Paul Vaillant Couturier, Gabriel Péri et Pierre Sémard.

Améliorer les conditions de circulation et de stationnement.

L’enfouissement de la N10

C’était un de nos engagements, et nous sommes maintenant en phase de réalisation d’un projet qui va transformer en profondeur notre ville :

Réalisation du plateau urbain avec sa fontaine et son kiosque à musique.

Développement des opérations mixtes avec une redynamisation commerciale, des logements et des locaux d’activités.

Inscription de nouveaux éléments paysagers en centre-ville (jardins).

La requalification des squares Camus et Cité Nouvelle/Barbusse

La « Cité Nouvelle » sera développée en éco-quartier.

La requalification des équipements communaux

Restructuration du Stade Gravaud.

Requalification de « La Merise », et du marché des Merisiers.

Évolution de l’espace Jean-Baptiste Clément.

Deux grandes opérations :
La halle Freyssinet et le pôle gare

Dans le cadre de l’opération d’intérêt national (OIN) « Paris Saclay », la ville est sollicitée par l’État pour l’aménagement de deux secteurs urbains.

Le premier : situé sur Trappes et Montigny-le-Bretonneux, appartient à la SNCF. L’établissement public Paris-Saclay mène des études qui préservent obligatoirement la Halle qui accueillera un pôle culturel et technologique régional.

Le second : conduit sous la volonté politique que nous portons et porterons encore pour que le secteur de la gare de Trappes conserve son histoire, mais s’inscrive également dans un futur urbain faisant le lien entre « Macé et Jaurès » qui pourrait être un écoquartier.

Nous nous engageons à assurer la « maîtrise » de ces projets au service de l’avenir de notre ville en dialogue avec vous et dans le strict respect de notre histoire.

ÉCOLOGIE – ENVIRONNEMENT

L’écologie est une préoccupation constante.

Pleinement engagée dans une transformation écologique des pratiques, la ville n’utilise plus aucun pesticide et poursuivra dans cette voie.

Nous nous engageons à un certain nombre de mesures réalisables afin de ramener la nature en ville et faire de Trappes une ville encore plus verte.

Nous voulons :

Créer un parc dans chaque quartier avec espace dédié à la nature et aux jeux pour les enfants et les plus grands, en plus de tous ceux qui existent déjà.

Être une ville écologique avec un parc automobile municipal électrique.

OEuvrer à la réduction de l’usage des plastiques (gobelets, couverts, etc.).

Entreprendre avec l’ensemble des partenaires, y compris les familles et les enfants, une démarche écologique respectueuse pour l’environnement, la sensibilisation à la propreté, la récupération des déchets, l’appropriation du réflexe tri sélectif.

Imposer zéro plastique sur les marchés de la ville.

Créer des espaces réservés aux chiens.

Développement des jardins partagés et de la plantation d’arbres fruitiers

Création des premiers jardins partagés en 2019, à l’initiative d’un collectif d’habitants. Le principe en sera généralisé chaque fois que possible.

La ville s’engage à proposer l’installation d’arbres fruitiers dans des écoles et sur des espaces propices, comme cela a été commencé avenue Thorez.

Un appel à projets développement durable

Impulser, soutenir et accompagner une dynamique sur la ville avec le lancement d’un appel à projets aux associations et organismes qui souhaitent réaliser un projet « développement durable » d’intérêt communal. Les associations et organismes sélectionnés bénéficieront d’une subvention spécifique, d’une valorisation de leur projet et d’un accompagnement technique s’ils le souhaitent (ex. : ferme urbaine).

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI

L’économie : Chrysalead

La ville possède cette structure « pépinière d’entreprises » qui regroupe 52 entreprises dont une dizaine spécialisées en ingénierie et informatique. Attirer de nouvelles start up et aider au développement de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois, plus particulièrement dans le domaine de l’intelligence des systèmes et des nouvelles technologies est notre volonté.

L’emploi

Élargir le club « Alliance territoriale » à d’autres grands groupes économiques et technologiques, pour faire le lien entre les jeunes Trappistes afin de développer les stages scolaires et les contrats en apprentissage.

Développer des opérations de formations qualifiantes pour répondre aux demandes des entreprises du territoire.

Mise en relation des Trappistes demandeurs d’emploi avec les entreprises par l’intermédiaire de notre service « Cap emploi »

La ville adhère avec d’autres villes au projet de pôle de haute technologie sur « Pissaloup », afin de poursuivre et accélérer l’implantation des entreprises du « futur »

TRANSPORTS

La ville s’est maintenant engagée dans l’enfouissement de la N10. Nous savons que l’amélioration des conditions de circulation passe par l’aménagement des équipements routiers mais aussi par l’amélioration des moyens de transport. C’est pourquoi, nous nous engageons à :

La création d’une plateforme de covoiturage sur le site de la ville

La création de bornes de recharge pour les véhicules électriques

Le développement des voies de circulation douce (pistes cyclables) en coopération avec la communauté d’agglomération dont c’est la compétence.

LOGEMENT

C’est une préoccupation majeure pour l’ensemble de nos concitoyens : bénéficier d’un parcours logement en restant à Trappes, soit en location, soit en devenant propriétaire. L’évolution de la ville ces dernières années marque tous les esprits.

Cette évolution nécessaire apporte équilibre et dynamisme. Pour autant, nos efforts doivent se consacrer au renforcement de plusieurs axes :

Accentuer le parcours logement.

Accompagner la poursuite de la rénovation des logements du parc locatif.

Nous ne souhaitons pas densifier mais nous serons au côté des Trappistes pour les accompagner vers un habitat digne.

 

Le partenariat bailleurs / associations de locataires sera renforcé

Permettre une meilleure redistribution des logements par un travail renforcé avec les associations de locataires et les bailleurs.

Faire évoluer les critères d’attribution.

La ville, soutien des copropriétés

Échanger avec l’ensemble des syndicats de copropriété afin de continuer un aménagement pour plus de sécurité et de qualité de vie.

L’hygiène, la salubrité et le respect du cadre de vie.

La création de résidences universitaires sera mise en oeuvre.

COMMERCE LOCAL

Le principal objectif de la municipalité est la rénovation du centre-ville. Nous avons été retenus pour bénéficier du programme national « coeur de ville » qui est un dispositif de rénovation de l’habitat et du commerce de centre-ville labellisé et financé par l’État.

Rénovation du secteur Paul Vaillant Couturier et Jean Jaurès ainsi que les rues Gabriel Péri et Pierre Sémard.

Finalisation des commerces de l’Aérostat.

Diversification du commerce local.

Une ville solidaire attachée à ses valeurs

FINANCES

Au début des années 2000, la dette s’élevait à 84 millions d’euros. Ce montant a été ramené à 32 millions d’euros en 2019.

La ville évolue, c’est pourquoi nous nous engageons à un équilibre budgétaire qui soit au plus juste, afin que la solidarité soit une valeur partagée par toutes et tous.

SOLIDARITÉ

Si la dette a régressé, les dispositifs de soutien pour les habitants sont nombreux. Pas moins de 27,9 millions d’euros d’aides sont inscrits au budget 2020. Et parce que, à Trappes, nous sommes aux côtés de toutes et tous, nous nous engageons à :

L’agrandissement de l’Espace solidarité, de l’épicerie sociale et du Point services aux particuliers (PSP).

La création d’une mutuelle municipale.

La création d’un garage solidaire.

HANDICAP

Le retard pris en matière de traitement des écueils auxquels sont confrontées les personnes handicapées est à prendre en compte de manière impérative.

Nous poursuivrons :

La mise aux normes de l’ensemble des équipements publics communaux et du mobilier urbain (trottoirs…).

Une meilleure prise en charge dans l’attribution des logements sociaux (partenariat avec les bailleurs, etc.).

L’offre aux enfants d’un accueil correspondant aux handicaps dont ils sont porteurs en lien avec la CAF, PMI, ARS, les parents, l’Éducation nationale, etc.

SANTÉ

La santé des Trappistes est une préoccupation liée à la désertification médicale. Durant le mandat, un nouveau centre de santé municipal a été construit et déjà, de nouveaux objectifs s’imposent :

La réorganisation du centre municipal de santé

Devant l’afflux de demandes de consultations, nous allons réorganiser les locaux afin d’ouvrir de nouveaux cabinets.

La création d’une maison de santé en centre-ville

Mettre tous les moyens nécessaires pour accueillir de nouveaux médecins et professionnels de santé.

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

Renforcement des comités de quartiers

E-démocratie

Création d’un nouvel outil en ligne : Vous avez la parole !

Mise en place d’un budget participatif de 50 000 euros annuel

Renforcement des structures de démocratie participative

Avec la participation et la parole des habitants, en s’appuyant sur leur engagement et celui d’acteurs locaux au sein d’une structure de démocratie sur les projets de développement de la ville.

Poursuite de l’action du Conseil des jeunes et du Conseil des seniors

Le grand rendez-vous de mi-mandat

L’occasion de revenir au plus près de vos attentes.

SÉCURITÉ

Renforcement des effectifs de la police municipale
pour être davantage sur le terrain et au plus près de la population.

Augmentation des dispositifs de vidéoprotection
visant à garantir une meilleure sécurité des Trappistes.

La sécurité aux abords des écoles

Les enfants doivent pouvoir se rendre et sortir de l’école en toute tranquillité. Dispositif de renforcement pour sécuriser les passages piétons des sorties d’écoles.

Maintien d’une cellule de médiation
afin d’obtenir l’appui et le soutien des médiateurs pour des réponses précises face aux difficultés rencontrées.

VALEURS RÉPUBLICAINES

Mise en place d’un « conseil républicain » dont l’objectif est un partage de l’information et de l’action pour mieux vivre ensemble.

Présentation de la concertation